Risque N°1 : Attendre La Grande Idee Pour se Lancer

« Vous avez une idée aujourd’hui, une meilleure idée demain, mais la meilleure de toutes… jamais ! »

   Sir Robert Watson-WaTT

59% : avaient imaginé ce risque avant de crée leur entreprise

27% : ont été confrontés à ce risque dans leur parcours d’entrepreneur

36% : le considèrent à présent comme un risque majeur pour le projet d’entreprise

« J’aimerais créer une entreprise…mais je n’ai pas d’idée. »

Il suffit de peu de mots pour faire d’une envie un projet qui s’évapore, et d’une bien mauvaise raison pour se laisser glisser vers la facilité du renoncement.

Combien sont-ils à l’attendre, cette grande idée celle qui promet un nouveau départ, une forme de liberté, parfois une richesse tout relative ?

Des milliers, des millions sans doute. On compte 29 millions d’actifs de plus de 15 ans en France, 15 millions d’aspirants entrepreneurs, et seulement 538000 créations d’entreprises en 2013. Ça en fait de la place, pour les rêves trop vite abandonnés !

Attendre la grande idée, c’est oublier qu’une idée, aussi géniale soit-elle, reste un concept subjectif et personnel. La belle idée de l’un n’est pas forcément la grande idée de l’autre, et inversement. Et pour des raisons toutes simples : nos histoires personnelles, nos parcours professionnels, nos sensibilités, nos personnalités, nos ambitions, nos cultures et nos conditions de vie diffèrent.

C’est oublier, aussi, que c’est bien souvent le succès qui donne à l’idée toute sa noblesse, et fait de l’entrepreneur un visionnaire. Une grande idée a donc du génie…à posteriori !

C’est oublier, encore, que pour avoir des idées, il faut être un sportif de l’idée, un super athlète entrainé la gymnastique de l’observation, de la découverte, de la curiosité et l’apprentissage. Lire, s’informer, rencontrer, discuter, voyager, se questionner sans cesse, sont les réflexes et habitudes qui donnent de la couleur aux idées. Attendre que la plus grande des idées tombe du ciel, c’est risque torticolis à trop regarder en l’air….

C’est oublier, enfin, qu’une bonne idée ne veut pas nécessairement dire « révolution » ou « invention » même c’et la tentation de transformer le monde et d’être reconnu pour cela est bien tentante…Des simples évolutions souvent suffisent : reconsidérer l’usage et l’expérience d’un service ou d’un produit, adapter l’innovation d’un autre secteur ou encore modifier un business model.

Bref, attendre la plus grande des idées, c’est prendre le risque de ne jamais la trouver…et rester dans le songe.

A Retenir :

-Attendre une grande idée, c’est aussi se poser la question de sa véritable envie d’entreprendre. Et si l’attente était prétexte à différer, voire même une bonne excuse pour ne pas se lancer ?

-Ce n’est pas l’idée qui fait le grand projet, mais la capacité à la mettre en œuvre.

-Les idées ne surgissent pas par hasard, Une seule solution pour les chercher et se donner toutes les chances de le trouver : regarder, écouter, sortir, s’ouvrir, se questionner.

Services LANCITÉ

UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL COMPLET ET PROFESSIONNEL

Tout pour être immédiatement opérationnel ! (Bureaux ergonomiques, salles de réunion, espaces de réception).